Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ruedespuces - Page 2

  • La conspiration des libraires

    Ces gens là sont très puissants et je voudrais ici dénoncer la collusion du gouvernement avec cette engeance.

    Car leur but commun c’est de forcer les français à acheter des livres.

    Leur moyen : c’est les priver d’internet et de télévision.

    Chez nous nous disposons de 3 téléviseurs et de 4 ordinateurs, et nous avons un contrat avec un fournisseur d’accès.

    Chez « Orange ».

    Autant dire que nous sommes la plupart du temps privés de télévision et d’internet.

    Comme hier soir je voulais regarder mon club de foot l’Olympique lyonnais qui jouait en direct à 21 heures, j’avais pris mes dispositions pour être sûr de ne pas manquer le match. Ainsi dès le début d’après-midi j’ai essayé de régler une de mes 3 télés sur Téléfoot qui devait diffuser la rencontre.ol.jpg 

    « Téléfoot » l’émanation des diaboliques « Mediapro » qui s’étaient emparés des droits de retransmission.

    J’y ai travaillé tout l’après midi, pour essayer d’établir un contact entre ma télé et la chaîne. Je ne suis arrivé à rien, et à cette occasion, je me suis rendu compte que j’étais devenu, malgré moi employé à plein temps chez Orange.

    reparation tele.jpg

    Et que je n’avais même pas de contrat de travail, ni même de salaire.

    A partir de maintenant, je ne vais plus dire que je suis écrivain, mais je marquerai sur les formulaires à remplir pour toucher mon RSA, mes aides sociales, mon colis des anciens, et avoir mon inscription au secours catholique, aux restos du coeur et à la CMU :

    - travailleur bénévole chez « Orange ».

    Car depuis que j’ai ma box Canal +, ma box orange, ma ligne internet.

    Ma seule activé à longueur de journée en ce qui concerne les medias c’est :

    - allumer, éteindre, booter, rebooter

    - Brancher, débrancher, vérifier les connections.

    Bref un travail permanent et angoissant que j’effectue gratuitement pour le compte d’Orange.

    J’y suis employé à plein temps.

    Alors déjà quand tout marchait à peu près il fallait 3 minutes 10 pour que les téléviseurs s’allument, avec le son à fonds et sur n’importe quelle chaîne. Et une connection internet qui marchait (ramait) à 2 à l’heure. Sûrement dans le but non avoué de m’empêcher de répandre mes commentaires, mes insanités, ma bonne parole et la manifestation évidente de mes talents protéiformes sur la toile.

    tele brouillée.jpg

    Et mon coup de gueule du jour : alors peut-être que le gouvernement incite les entreprises et leurs employés à bosser en télétravail, mais on se demande bien ce qu’il fait pour des gens comme moi qui sont en « télé-glandage » aux heures ouvrables.

    Alors c’est deux poids et deux mesures !

    Donc internet ne marche encore pas ce matin. Bien sûr à cause de tous ces fainéants en télétravail qui se greffent sur la ligne du quartier qui du coup ne débite pas. Des paresseux qui au lieu de prendre leur bagnole et de se rendre dans leur entreprise, comme il serait logique, restent chez eux en télétravail. S’ils y allaient, ça n’encombrerait pas les lignes internet de ceux qui restent chez eux.

    Dans notre quartier, on parle bien de la fibre, mais elle n’arrive jamais, c’est toujours pour les autres. A mon avis ils doivent la réserver aux télés des quartiers difficiles pour inciter les gens à regarder TF1 au lieu d’aller brûler les bagnoles en bas des immeubles.

    Et les retraités dans leurs petites villas, tout le monde s’en fout !

    Et pourtant il y a des solutions : par exemple celles trouvées par mon épouse, qui est plus maligne que moi. Elle a un smartphone avec la 4 G et quand internet ne marche plus elle regarde ses e-mails sur son appareil, et quand la télé ne marche plus elle regarde « plus belle la vie » sur ce petit téléphone.

    Et moi pendant ce temps je boote et je reboote…

    Il y a aussi une autre solution. C’est de faire le tour du monde à la voile. Les navigateurs sont dans les mers du Sud, et ils appellent les stations de radio pour discuter. On les entends comme s’ils étaient juste à côté alors qu’ils sont à 10 000 kilomètres. Je crois que je vais acheter un voilier pour faire le tour du monde et en profiter pour pouvoir téléphoner de Balan à Dagneux.

    Et en ce qui concerne mes 3 télés, j’ai des dizaines de chaînes que je ne peux pas regarder car l’image s’arrête et repart avec un petit cadran qui tourne sur une image fixe.

    C’est ça le progrès, on nous propose 200 chaînes qu’on ne peut pas voir.

    Est-ce que quelqu’un aurait à me vendre une télé qui marche avec une antenne rateau et 3 gros boutons sur la face avant ? Et 3 chaînes me suffiraient, même en noir et blanc.

    television ancienne.jpg

    Donc hier je n’ai pas regardé le match car je n’ai pas eu d’image. Et ça m’a bien énervé, d’autant que ça coûte un bras. Heureusement que l’OL à gagné.

    Quand à Médiapro chez qui j’avais été obligé de souscrire un abonnement pour regarder le foot, je dis « chapeau ». Ils font plus fort que l’attaque du train postal en Angleterre, que le casse de Nice que le braquage de la poste de Strasbourg. C’est l’affaire du siècle. Si vous voulez vous enrichir sans aucun risque, passez un contrat de diffusion des matches avec la ligue Française de Foot. Prenez ce qui vous intéresse en magasin, vous n’êtes pas obligés de payer. Et quand ça ne vous plaît plus ou que vous jugez que ce n’est pas assez rentable, laissez tomber et proposez une petite dédite pour éviter une plainte au civil.

    Comme si un cambrioleur qui avait tout pris dans votre maison vous disait : et si je te rends tes outils de jardin, tu retires ta plainte et on est quittes.

    Donc j’ai pris de bonnes résolutions, je vais me remettre à la lecture. Et les libraires auront ainsi remporté la partie sur les chaînes de télé et les Gafa. J’ai décidé d’acheter des bouquins, de m’asseoir dans mon fauteuil, de tourner des pages, d’éteindre la télé et mes ordinateurs.

    Fini d’allumer, d’éteindre, de booter et de rebooter.

    Et dès ce matin je commande des livres chez Amazon.

    Georges Verat

  • Toutes les Mercedes du monde

    A la fin des années 1970, nous habitions une belle région dans le sud de l'Allemagne. Il m'arrive d'y retourner. Nous avions trouvé à nous loger dans un nouveau quartier d'une petite ville. Les maisons étaient à peine finies, les jardins entre ces maisons n'étaient séparées que par un trait de terre entre les pelouses naissantes. Entre voisins, pour se rendre visite, on ne passait pas par la porte d'entrée donnant sur la rue, mais par la porte du jardin. Nous profitions de cette région boisée et vallonnée pour faire de longues promenades. Lorsqu'on croisait d'autres promeneurs on se disait « Grüss Got » le bonjour traditionnel dans cette contrée catholique.

    La région est devenue une des plus riche d'Allemagne. Les grosses berlines ont envahi le domaine publique. Devant les maisons de mon ancien quartier, Mercedes, BMW, Audi sont garées devant des maisons bien entretenues. Tout est en ordre. Les jardins sont maintenant séparés par des murs de 2m de haut. Ca ne s'est pas fait d'un coup. Plus les gens s'enrichissaient, plus les murs s'élevaient.

    Aujourd'hui en ce début d'année, dans ce sud de l'Allemagne où je me trouve, il a neigé. J'en ai profité pour aller me promener dans la neige sur les chemins que j'empruntais jadis. J'ai croisé beaucoup de gens. Alors qu'au passage, comme jadis, je gratifiais tout le monde d'un Grüss Got ! ou d'un allo ! personne ne me répondait. On me regardait dans les yeux mais sans me saluer. Ce simple signe d'humanité n'est plus de mise.

    En s'enrichissant, les gens sont devenus égoïstes : « par mon travail, mon intelligence, j'ai réussi. Je n'ai besoin de personne, je ne veux rien devoir à personne. J'ai ma maison, ma voiture, ma femme, mes enfants, ma télé, mes vacances aux Bahamas, les autres, ce n'est pas mon problème. »

    Je vais rentrer à Saint-Martin-de-Valamas, heureux de retrouver des maisons peut-être moins bien rangées mais vivantes, des jardins potagers qui servent à se nourrir et pas à la décoration, où l'avoir est moins important que l'être, content, malgré le confinement de retrouver des voisins serviables et des gens qui vont, même masqués, répondre à mon salut. Un « bonjour », un « ça va ? » un « merci » ces petits signes d'humanité, ça ne demande pas beaucoup d'effort, mais ça rend la vie tellement plus agréable.

    Toutes les Mercedes du monde pour un bonjour !bonjour bis.jpg

    François Champelovier

  • Vive 2021

    Bien  sûr on peut se lamenter que 2020 ait été une année de M---- et que 2021 n'a pas l'air de vouloir démarrer beaucoup mieux , que face à l'immobilisme de notre exécutif nous avons un virus agile et mutant ,  et que vraisemblablement nous serons reconfinés face à la troisième vague qui s'annonce bien pire que les deux premières .

    confinement.jpg

    Mais on peut aussi se dire que la vie est une extraordinaire aventure, que l'homme dans son universalisme est surprenant. Il a été capable de s'unir au niveau mondial , par-dessus les croyances et les régimes pour développer un ensemble de 168 vaccins à travers la planète et cela en moins d'un an, là où pour une maladie normale il faut 3 ou 4 ans , voire 10 ans s'il n'y a aucune chance de profits conséquents. Le tout avec des technologies révolutionnaires qui donnent des vaccins efficaces à 90 ou 95% là où, avec les techniques traditionnelles, 70% est considéré comme un bon score, 38% pour celui de la grippe en 2019 . Cette pandémie abominable nous a débarrassé de Donald Trump, ce qui paraissait totalement impossible il y a un an, et elle est en train de nous réapprendre que vivre est un privilège , que c'est beau et précieux et que nous sommes mortels. La philosophie hermétique a comme 4ème  de ses 7 principes la polarité, qui s'explique simplement dans le fait que rien ne peut exister sans son contraire, que toute chose a deux pôles qui s'opposent mais qui ne font qu'un . La naissance et la mort ne sont que les deux pôles de la même chose, notre passage sur cette terre. Vouloir refuser l'imminence ou même la possibilité de la deuxième nous empêche d'accomplir ce passage pleinement.

    La pandémie certes continue et tue beaucoup, beaucoup trop, mais en pourcentage beaucoup moins qu'au début. La médecine commence à comprendre ce virus , comment il fonctionne et comment il exploite à merveille les failles de nos organismes. D'une mortalité à 3 ou 4 % des cas avérés , nous sommes tombés  à 1% et nous pouvons espérer que ,dans le temps, les traitements préventifs et palliatifs des conséquences du virus feront descendre cette mortalité à des pourcentages proches de ceux de la grippe saisonnière.

    2021 sera l'année où nous pourrons  à nouveau voyager, certes pas tout de suite , mais bientôt , ce sera l'année où je pourrai à nouveau serrer dans mes bras mes enfants et petits enfants qui vivent sur le continent américain, après 18 mois de séparation, certes douloureuse, mais ils vont bien et donc je ne dois pas me plaindre.

    Qui enfant n'a pas rêvé d'embarquer et de partir à la découverte de nouveaux continents comme Vasco de Gama, ces explorateurs ont eu faim, soif, ils sont morts d'épidémies et de maladies inconnues, mais il ont vécu leur truc à fond. L'acceptation des deux pôles de leur aventure leur a permis de laisser une marque dans l'histoire.vasco de gama.jpg

    Alors oui je vous souhaite à tous une EXCELLENTE année 2021 en espérant qu'elle vous apportera santé et prospérité, mais surtout qu'elle vous permettra de vivre à 100% cette aventure du COVID , d'une vaccination mondiale et d'un super retour à la normale, sans être paralysés par la peur de la mort, mais en respectant les gestes barrières pour le respect de nos soignants et de cette vie précieuse.

     

    REGIS L. DUCHAMP VOUS SOUHAITE

    UNE BONNE & HEUREUSE ANNEE

     

     

    Régis L. DUCHAMP